Web Summit 2021 : les start-up néo-aquitaines font le bilan

La délégation d’entreprises de Nouvelle-Aquitaine est de retour du WebSummit, le salon qui s’impose comme la référence Tech en Europe. Les 18 start-up néo-aquitaines présentes à Lisbonne du 2 au 4 novembre 2021, ont pu constater des retombées immédiates : contacts, visibilité, crédibilité…


Au cœur du premier gros salon tech européen ayant lieu en présentiel depuis la crise sanitaire,  les 18 start-up de la délégation néo-aquitaine n’ont pas chômé. Durant 3 jours, du 2 au 4 novembre à Lisbonne, dans un Web Summit tenu à guichet fermé, les 10 exposants et 8 visiteurs débarquaient de Nouvelle-Aquitaine avec chacune des objectifs bien différents, selon le degré de maturité de leur entreprise.

Parmi les 1500 start-up présentes et les 42000 visiteurs arpentant les allées du salon et assistant aux 1300 conférences organisées, les exposants régionaux ont pu tirer différents bénéfices de cette présence. Certains ont pu identifier des prospects chauds (Linksider, Fari Analytics,…), rencontrer des partenaires potentiels (Fari Analytics), ou bien encore tester leur marché (Bublr).
Pour la globalité des start-up, cette participation au Web Summit, et leur sélection au sein de la délégation French Tech/Business France a agit comme un label de qualité et leur offre une visibilité et une crédibilité auprès d’une sélection d’acteurs plus large que dans la seule région Nouvelle-Aquitaine.

Les entreprises de la délégation #TeamNAqui :

Découvrez les exposants néo-aquitains présents au Web Summit 2021 :

La délégation Nouvelle-Aquitaine comptait par ailleurs des visiteurs :

L’accompagnement régional pour l’internationalisation des start-up

Via un appel à manifestation d’intérêt lancé en juillet dernier, la Région et ses partenaires, CCI InternationalFrench Tech Bordeaux, Bordeaux Métropole, SPNAlipticDigital Aquitaine et Sirena Start-up, avaient proposé une offre d’accompagnement complète pour participer, en délégation, au Websummit 2021.

La montée en puissance de la délégation Nouvelle-Aquitaine au fil des ans sur le Web Summit en fait une brique majeure de la stratégie régionale d’accompagnement, de croissance et d’internationalisation des start-up, en complémentarité de l’ensemble des actions menées dans ce but : actions collectives, dispositifs d’aides à l’export, soutien aux technopoles, programme Sirena, accélérateur régional Up Grade…

A travers cet accompagnement renforcé sur le Web Summit opéré par CCI International, le conseil régional poursuit plusieurs objectifs :

  • donner aux start-up des opportunités de développement commercial à l’international ;
  • renforcer l’ouverture à l’international et l’attractivité de l’écosystème régional ;
  • augmenter sa visibilité, sa notoriété et sa crédibilité à l’échelle nationale et internationale ;
  • percevoir les nouvelles tendances en matière de numérique à l’échelle mondiale ;
  • et enfin asseoir la notoriété de la #TeamNaqui au-delà de la participation à l’emblématique salon mondial CES.

Les grandes tendances de ce Web Summit 2021

Alors que le Web Summit se déroulait en même temps que la COP26 en Écosse, le salon a cette année braqué ses projecteurs sur le thème du Tech for good, la technologie au service du bien commun, l’impact sociétal positif dans l’écosystème tech.
Près de 30 conférences et discussions ont ainsi abordé le sujet de l’engagement des entreprises en ce sens, avec notamment la présentation de projets déjà largement déployés autour de fermes urbaines, de systèmes de tri intelligents, mais aussi de l’investissement à impact ou de l’usage de la technologie pour agir en faveur de la biodiversité.
L’entreprise néo-aquitaine Finz, a notamment été identifiée par le salon comme start-up à « impact » (social, sociétal et environnemental)  et a pu à ce titre, « pitcher » sur une scène à grosse visibilité du salon.

D’autres thèmes ont été très présents lors de cette édition 2021 du Web Summit :

  • le futur du travail, avec différentes discussions sur les tendances, défis et avantages des nouveaux modes de travail ;
  • la guerre des talents, avec des entreprises en compétition pour dénicher les meilleurs talents de l’écosystème avec qui il est désormais possible de travailler à l’autre bout de la planète ;
  • la technologie Blockchain : les crypto monnaies et les NFT (Non Fungible Token), avec nombre de conférences sur le sujet et sur leur impact environnemental ;
  • le sport et le numérique, avec de nombreux conférenciers issus du monde sportif professionnel ou du sport adapté et la présence de plusieurs incubateurs Sportech.

Prochain rendez-vous pour une délégation de start-up néo-aquitaines dans un grand événement européen de la tech : au Slush, à Helsinki, les 1er et 2 décembre 2021.



Propriété de la Région Nouvelle-Aquitaine