CES 2019 / Dans la valise d’HoloForge Interactive

Le Leatherman, c’est la pince multifonction qui fait office de couteau suisse chez HoloForge Interactive, la division d’Asobo Studio. Un outil pragmatique à l’image de l’offre de l’entreprise : un logiciel de réalité augmentée pensé pour être utilisé dans toutes les entreprises.


Elles emportent avec elles du talent, des ambitions et bien plus encore. La série « Dans ma valise » suit les entreprises de la délégation Nouvelle-Aquitaine au CES 2019, à travers leurs objets symboliques emmenés à Las Vegas.

Un meuble en kit à monter, un casque HoloLens et un ordinateur portable posé à côté : le stand d’HoloForge Interactive joue volontairement la carte du minimalisme. Parfait pour aller droit à l’essentiel : HoloForge fait tester à Las Vegas son logiciel de réalité augmentée (ou réalité mixte) baptisé HoloScene. Une plateforme de création d’outils qui permet aux entreprises d’élaborer leur propre scénario d’utilisation de la réalité augmentée.

Au CES, vu le profil des visiteurs, le scénario choisi est grand public : monter « sereinement » un meuble en kit d’une célèbre marque suédoise avec le plan qui s’affiche virtuellement à travers les lunettes HoloLens. « Alors imaginez les utilisations que l’on peut en faire dans les entreprises : dans les secteurs de l’immobilier, de la construction ou de l’ingénierie », énumère Antoine Bezborodko.

Les lunettes HoloLens utilisées sur un chantier naval :

 

En plus de la pince Leatherman et d’une console Nintendo Switch pour le voyage, l’équipe est donc venue avec un bon stock de tourillons en bois pour les candidats au montage du meuble. Implantée au centre de Bordeaux, HoloForge Interactive est la division holographique du développeur de jeux vidéo Asobo Studio. Une division créée fin 2016 pour cibler les professionnels en réaction au marché de la réalité augmentée, « inexistant il y a deux ans et maintenant en pleine ébullition », indique Antoine Bezborodko, en charge du développement de la section.

« Le PowerPoint de la réalité augmentée »

HoloForge Interactive concentre donc les compétences spécialisées d’Asobo Studio, qui s’est imposé dès 2012 comme un pionnier des solutions pour HoloLens, le casque de réalité augmentée développé par Microsoft. Avec ces lunettes et son logiciel qui mise sur la simplicité, HoloForge veut démocratiser la réalité mixte pour la rendre accessible à toutes les entreprises. « HoloScene doit devenir le PowerPoint de la réalité augmentée », compare Antoine Bezborodko, qui reconnaît cependant que l’usage des hologrammes reste encore opaque pour les entreprises. « Il faut les accompagner dans ce marché naissant tout en trouvant de notre côté notre modèle de réussite, même si nous avons une bonne longueur d’avance technologique. »

HoloForge (à suivre sur Facebook @HoloForgeInteractive et Twitter @HoloForge_Itv est déjà venu au CES en 2016 en tant que visiteur et en 2018 en tant que partenaire du Bordelais Exelus pour présenter sa solution de télémédecine Nomadeec. De retour au salon cette année, toujours avec la délégation Nouvelle-Aquitaine, l’entreprise attend des contacts qualifiés. « Nous sommes là pour confronter notre logiciel au public et générer des leads auprès d’entreprises déjà convaincues par l’usage de la réalité mixte. »

« Le Sud-Ouest a la cote »

Holoforge. De gauche à droite : Arnaud Halbardier , Antoine Bezborodko, producteur executif d’Holoforge et Mathieu Airault.

Mais même avec le succès de l’expérimentation sur le stand, la commercialisation d’HoloScene reste pour l’heure confidentielle : le logiciel professionnel est encore en phase d’amélioration avec les retours de ses premiers clients. « Notre objectif est de donner une solution clé en main aux entreprises, sans besoin de support technique », tranche Antoine Bezborodko. HoloScene sera donc officiellement lancé courant 2019.

Avec HoloForge Interactive sous la bannière de la French Tech, Asobo Studio vise un marché européen et international tout en revendiquant son implantation en Nouvelle-Aquitaine. « Le Sud-Ouest a la cote dans notre domaine, l’intelligence artificielle et la réalité mixte : c’est un gage de crédibilité en plus », reprend le responsable de la division. HoloForge a aussi pris dans ses bagages des cannelés, « pour le côté bordelais ».

Dans la valise d’HoloForge Interactive

  • Casque HoloLens
  • Tournevis
  • A manger : des cannelés bordelais
  • Cartes de visite
  • Laptop
  • T-shirt HoloForge
  • Meuble en kit, taquets en bois et tourillons en métal
  • Console de jeux Nintendo Switch


Propriété de la Région Nouvelle-Aquitaine